CNFG

Comit National Fran ais de G ographie

Objectifs de la Commission Santé

 

Les Géographies de la Santé

 

Du Singulier au Pluriel

 

Au cours des 25 dernières années, la géographie de la santé a connu un développement rapide ; un nombre croissant de jeunes s’est progressivement orienté vers cet objet de recherches, relativement nouveau en France. Dans cet élan, un rattrapage historique s’est opéré : nous sommes passés du singulier au pluriel. De fait, quelques pôles de formation et de recherche, ont judicieusement émergé et permis d’organiser la transmission d’une spécialité, beaucoup plus courante dans les pays anglophones. L’engouement vis-à-vis de ces formations en témoigne, la spécialité arrive maintenant à maturité, elle est reconnue et d’ailleurs n’étonne plus personne.

Au cours de ces années, les thèmes, postures et méthodes, mis en pratique ont beaucoup complexifié le champ des possibles. Les « géographieS de la santé », pour reprendre l’expression de A. Gatrell, ont ouvert des horizons nouveaux en diversifiant les pistes de recherche et en proposant une forme de réflexivité sur les travaux engagés. Le caractère transversal des questions relatives à la santé participe de cette réussite. Toutes les sortes de géographies étant concernées, du coup, elles déploient l’éventail des disciplines avec lesquelles les travaux transdisciplinaires s’organisent. Au total, toutes les approches sont désormais mobilisées, quantitatives et ou qualitatives, théoriques et ou engagée dans le changement social etc.

Il est réjouissant de constater qu’il existe autant de géographies de la santé que de définitions de la santé... A nous de relever les défis en explorant l’univers des possibles.

La commission a pour objectif principal de :

- Promouvoir la géographie de la santé au niveau national et international en fédérant les géographes travaillant directement ou indirectement dans ce champ. L’un des premiers efforts dans ce sens consiste à construire et à alimenter un site internet bilingue, destiné à mettre en valeur tous les travaux réalisés, sans oublier  les jeunes chercheurs.

- Créer des synergies, avec d’autres commissions du CNFG,  mais aussi avec d’autres disciplines et d’autres institutions, de façon à entretenir et développer des partenariats de recherche et d’actions. L’organisation d’un rendez vous annuel à Paris, offrira une tribune aux personnes engagées dans des travaux de recherche, débutant compris.

Alain Vaguet

Responsable de la commission

Mme Lucas-Gabrielli Véronique

Co-responsable de la commission

Secrétaire de la commission